• SOMMAIRE

    ▶️ Pourquoi faire de la prévention auprès des jeunes ?

    ▶️ L'obligation légale

    ▶️ L'action de Solidarité Femmes Beaujolais

    ▶️ Sources

    Dernière mise à jour de la page : 20-01-2023 (rédaction en cours)

  • Prévention auprès des jeunes

    L'éducation, moyen de lutte contre les violences !

    Pourquoi ?

     

    Pour donner des outils aux enfants dès leur entrée en école primaire pour lutter contre les violences et le harcèlement !

     

    Il est nécessaire de transmettre aux enfants une culture de l’égalité, du respect mutuel et de déconstruire les stéréotypes qui se mettent en place dès le plus jeune âge et influent sur la manière dont les filles et les garçons construisent leur identité.

     

     

    Pour permettre aux enfants de développer et renforcer leurs compétences psycho-sociales !

     

    « Les compétences psychosociales sont la capacité d'une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C'est l'aptitude d'une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l'occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement. » (Organisation Mondiale de la Santé)

     

    Les compétences psychosociales sont :

    – Savoir résoudre les problèmes / Savoir prendre les décisions,
    - Avoir une pensée créative / Avoir une pensée critique,
    - Savoir communiquer efficacement / Être habile dans les relations interpersonnelles,
    - Avoir conscience de soi / Avoir de l'empathie pour les autres,
    - Savoir gérer son stress / Savoir gérer ses émotions.

    En effet, les accompagner dans leur capacité à faire des choix, favoriser leurs aptitudes à vivre ensemble et à mieux gérer et réguler leurs émotions renforce ces compétences qui constitue un levier clé dans la lutte contre les violences et les inégalités.

     

    «Ces trente dernières années, de nombreux travaux de recherche ont porté sur l’importance de ces compétences dans le développement de l’enfant, de son bien-être et de sa santé, et ce dès le plus jeune âge ». (Santé publique France / Les compétences psychosociales : état des connaissances scientifiques et théoriques)

  • Intervenir auprès de chaque enfant, c'est une obligation légale !

     

    La loi demande que chaque enfant bénéficie de 3 séances par an d'éducation à la vie affective et sexuelle pour chaque classe du CP à la terminale depuis 2001.

     

     

    Aujourd'hui, seulement 13% de ces séances sont réalisées …

    (Enquête Opinion Way pour La maison des femmes de St Denis)

  • Solidarité Femmes Beaujolais agit avec vous auprès des 6-11 ans !

    ➢ Nous voulons dédiés nos actions de prévention en priorité aux enfants de 6 à 11 ans car plus on intervient tôt, moins les inégalités et les stéréotypes sont ancrées. C'est aussi la tranche d'âge la plus représentée dans les 6-25 ans, sur le territoire du Beaujolais ! (insee RP2019)

     

    Une mission de prévention en collaboration avec les pros et avec les famille pour qu'elle s'inscrive dans la durée !

     

    ➢ Des interventions pensées avec l'équipe encadrante de la structure accueillante (école, centres sociaux...) en fonction des besoins repérées

    ➢ Présentation et échange autour des interventions et des outils utilisées, aux familles des enfants. Si des questions émergent suite à nos interventions, les familles sont invitées à nous contacter.

     

    Des ateliers adaptés à l'âge des enfants

    ➢ Des ateliers interactifs adaptés à l'âge des enfants avec des outils ludiques (livres, jeux, vidéos...)

    Les thèmes des ateliers :

    Évaluer les actions de préventions

    ➢ Nos interventions sont évaluées grâce aux questionnaires remis aux professionnel.les et aux retours des enfants et des familles. Puis, une synthèse de chaque intervention est transmise aux établissements afin de construire un projet de long terme.

     

  • Pour aller plus loin :

    Tous Les Articles
    ×